Texte Libre

Transport

Lundi 22 septembre 1 22 /09 /Sep 10:11

7

Denis RAMBAUD - 5e adjoint au maire

Délégations :


aux déplacements urbains
à l'accessibilité
aux espaces publics
à la voirie
au logement


Et président de SITRAM.

Bonjour à toutes et tous,



L'affaire du SITRAM tourne après chaque réunion "d'urgence" de plus en plus à un très mauvais épisode de DALLAS.

Après les soupçons de mauvaise gestion, de buts politiciens inavoués ... Etc ...la liste est trop longue chacun fera son tri, voici maintenant les fausses bonnes idées.

Notre très président du SITRAM Denis RAMBAUD a eu une idée :

"Les finances du Sitram étant plutôt moroses, il a été décidé pour faire des économies de vendre le siège de Soléa pour, ensuite, le louer.
Début juillet, le conseil municipal de Mulhouse avait donné son feu vert à l’opération de mise en vente de ce siège.
« Cela n’a rien de surprenant », explique Denis Rambaud. Le président du Sitram compte bien que cette opération de vente des locaux « dégagera un gros paquet de cash »."


En quoi c'est une mauvaise idée ?

Il est de notoriété publique (nationale et internationale) que la constitution d'un patrimoine contribue à s'enrichir, le SITRAM en vendant son patrimoine réussirait l'inverse ... hum hum ?


Surtout que pour justifier cette étrangeté, que nous dit notre lumineux président du SITRAM qui a pensé à tout :

"À ceux qui s’étonnent d’un tel procédé, qui risque d’ici quelques années de coûter cher, le président du Sitram rétorque que ce type de contrat « n’a rien de malsain car tout le monde le fait »"

Tout le monde le fait ? donc si demain tout le monde se balade avec une bouse sur la tête ... ??? (franchement à ce niveau ... c'est grave !)

Faisant parti de ceux qui s'étonnent, les étranges propos de Denis RAMBAUD ne me rassurent pas et je ne suis pas le seul :


"Le maire de Rixheim Olivier Becht juge « prématurée » la vente des locaux de Soléa « avantageuse dans l’immédiat en recettes mais coûteuse pour le Sitram sur le long terme »."



"Le député-maire de Pfastatt Francis Hillmeyer lit une prise de position commune de neuf communes membres du Sitram mais pas de la Camsa (Baldersheim, Battenheim, Brunstatt, Illzach, Pfastatt, Riedisheim, Rixheim, Sausheim). ...  il faut « une remise à plat totale », un « gel de tout investissement » (y compris les extensions prévues du tram). « Il est inconcevable que, dans une situation financière aussi critique, le Sitram continue à agir comme si de rien n’était… » "


Est ce grave docteur ?

Cette affaire devient un vrai scandale , l'argent du SITRAM c'est de l'argent public, le transport reste une priorité "vitale" pour une très grande majorité d'habitants du bassin MULHOUSIEN, les enjeux sont donc fondamentaux !

En lisant les propos, les propositions des élus et du président du SITRAM, je ne peux être qu'inquiet devant tant d'erreurs et d'actions dilettantes.


Deux possibilités :


Si le but recherché est bien la pérennisation des finances du SITRAM ...:

- Pourquoi une telle précipitation pour vendre les actifs ?

- Pourquoi ne pas remettre à plat la totalité de la structure financière du SITRAM ?

- Pourquoi est il soit urgent d'attendre soit très urgent de prendre des décisions contestées ?

Si le but recherché est par l'intermédiaire du SITRAM atteindre un autre objectif ... merci de le préciser ...


Dans tous les cas :


A quoi joue la ville de MULHOUSE dans cette affaire ?


Réponse ... dans un mois ... peut être !


Bésitos


Eric Bloggeur Citoyen



PS : "LA MARCHE A PIED" C'est ta seule chance !



P1070361



Par Eric Citoyen Mulhouse - Publié dans : Transport
Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés