Crise financière ? Nos députés ne la connaissent pas !

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

air_UMPMEDEF

Heureux qui comme les députés font de beaux voyages ...


Notre démocratie a un coût que les citoyens de notre pays doivent acquitter. (c'est normal)

Notre démocratie pour le moment se contente de distribuer des coups sur la tête des citoyens. (c'est moins normal)


Depuis 2002 et surtout depuis 2007 avec l'arrivée de SARKOZY au pouvoir, c'est toujours plus pour ma gueule UMPMEDEF et rien pour les autres.


Personne n'échappe à la chasse aux affreux fraudeurs :


Les enfants, les malades, les handicapés, les travailleurs, les familles, les jeunes, les vieux, les chômeurs,  les pauvres, les très pauvres ... Etc , la liste ne fait que s'allonger de jour en jour !


Or, on peut penser que la crise financière et économique allait apporter un peu de raisonnable dans toutes ces injustices ... on pouvait toujours rêver !!!


RAPPORT La Cour des comptes épingle les dépenses des députés


"Ce rapport d'audit avait été demandé par l'actuel président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, au président de la Cour des comptes, Philippe Séguin, un ancien président du Palais-Bourbon.

Pour "donner l'exemple" en pleine crise financière, Bernard Accoyer a récemment annoncé que le budget (533 millions d'euros en 2008) restera stable en 2009 et n'augmentera pas comme prévu à 554,2 millions d'euros.

Dans le "bleu" (document budgétaire) transmis par Bercy, le budget prévu pour l'Assemblée était en hausse de 3,8%.

Au chapitre des charges liées à l'activité des parlementaires (289,5 millions d'euros), ce sont les dépenses de voyages qui augmentent le plus (+20,5%).

Les frais de représentation augmentent de 4,37%, ceux de secrétariat connaissent une hausse de 2,77%. Les frais d'entretien du Palais-Bourbon sont en hausse de +8,2%."

Notre démocratie pour fonctionner devrait obliger les élus du peuple à être comptables de leurs actes et au besoin devenir des justiciables comme les autres pour des faits qui reflètent de la mauvaise gestion au mieux ou de l'infraction caractérisée au pire.


Oui, à un moment où à un autre, il faudra rappeler à ces gens ce qu'ils ont fait !

affiche_franchises_medicales_stc_moyenne


A bientôt


Bésitos


Eric Bloggeur Citoyen


PS : "TOUS A LA BASTILLE" C'est notre seule chance !


Publié dans Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

David C. 05/11/2008 02:16

L’indispensable RUPTURE avec L’EMPIRE FINANCIER
Par Jacques Cheminade le 3 novembre 2008

Tract pour peser sur le sommet international G20 du 15 novembre 08 à Washington

« Pourvu que nous nous ressaisissions, la grande crise mondiale peut être l’occasion de construire un monde meilleur. Elle peut aussi être ce qui va nous entraîner vers l’abîme.
Nous sommes face à une échéance décisive : la grande réunion monétaire et financière des vingt principaux pays du monde, le 15 novembre. Le défi est ainsi lancé aux responsables politiques, mais nous savons tous qu’ils ne sont pas à la hauteur.
Nous devons donc, nous autres citoyens, monter sur la scène de l’histoire. »

I. Les vérités qu’il faut dire
II. II. Un Nouveau Bretton Woods

« L’avantage des crises est qu’elles changent les règles du jeu. Il dépend de nous que ce ne soit pas pour le pire, mais pour le meilleur. »

Lire l’intégralité du tract : http://solidariteetprogres.org/IMG/pdf/TRACT_2008_11_03_NBW_1_.pdf

David C.
david.cabas.over-blog.fr