Caisses d'épargne : "important incident" boursier à 600 millions d'euros ... même pas mal !

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

Ecureuil_vampire3


A la bonne votre !!!



Il est beau , il est mimi, il a plein d'amis "tant qu'ils ont du cash" parce au moindre dépassement d'un euro sur un compte chez lui , c'est l'avalanche des frais ... et oui ... notre petit écureuil est très gourmand ... il adore ce gaver sur le dos des méchants clients "débiteurs"... surtout les petits !


Toujours, bien prompt à vous taper sur les doigts, vous tenir la tête sous l'eau et au besoin ... il n'hésite pas à vous alourdir !


Mais notre petit écureuil donneur de leçon à un défaut ... Il joue avec nos noisettes et avec des allumettes ?


Sitôt le "l'indécent" plan de sauvetage des banques-spéculatrices en place, plan qui bien évidement ne sera pas utilisé en FRANCE "nous avons les meilleurs banques du monde" qu'un regrettable et important incident boursier viens de faire perdre 600 millions d'euros à notre casse noisette ?


Mais soyons rassuré, le grignoteur se fait soulager de 600 millions et que dit il ?


"Même pas mal ... 600 millions ... je m'en tape...  j'ai 20 milliards de fonds propres ! "



héhé ... hé super !


"Cela ne pèsera pas sur la clientèle ..."



"non non non et non !!! point final"


Par contre ça tombe bien mal où très bien "à voir" car :


cette fragilisation des Caisses d'épargne devrait "faciliter" les négociations sur les parités d'échange avec les Banques Populaires dans le cadre de la fusion. Jusqu'ici, certains envisageaient que ces dernières, qui pèsent moins lourd, versent une soulte de plusieurs milliards d'euros à la CNCE.


Eh ben, mon rouquin moi qui pensais un peu naïvement que tout cela allait mal finir avec en prime une grosse remise en question d'un système complètement obscène, obscur et limite pervers , éh ben non ... ouf ... sauvé ... jusqu'à la prochaine perte de toute façon ce n'est pas grave c'est nous qui payons...


Reste une très très bonne nouvelle pour tous les débiteurs de FRANCE et de NAVARRE au prochain relevé de compte ... il faudra penser à exiger que les frais soient pour une fois extournés ne serais ce que pour prouver que l'on perdre 600 millions d'euros stoiquement tout en étant magninime avec la très grande majorité de ces clients qui eux gagnent moins de 1 000 € par mois.


Alors ...  chiche l'écureuil ?




Affaire à suivre.


Bésitos


Eric Bloggeur Citoyen ex-client et vrai pigeon



PS : "LA DECROISSANCE" C'est notre seule chance !





Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article