MULHOUSE : Du JAZZ à MULHOUSE et de la prévention

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

P1060432

Pour aller sur site de JAZZ à Mulhouse cliquez sur le motard !



Bonjour à toutes et tous,



J
'aime beaucoup le JAZZ, tous les JAZZ, donc j'aime aussi le festival JAZZ à MULHOUSE ... enfin, c'est pas si simple .

J'ai aimé, il y a quelques années .

Puis ça m'a franchement gonflé, manque d'ouverture, de renouvèlement, stagnation, etc etc .

Enfin,  ça a carrément fini par me rendre totalement indifférent ... comme la quasi totalité des Mulhousiens, à la question :

Mulhouse  Êtes-vous fans de Jazz à Mulhouse ?

De l'ALSACE , Pas une réponse !!!


Cette année, nous n'étions pas là ... et franchement , un léger sentiment de regret effleure mon esprit


Une programmation en hausse, une vrai ouverture géographique, presque le début de plaisir ... pour moi ... mais toujours l'indifférence pour les autres !

Des questions à se poser ?


Ayant eu le programme papier, je n'ai pas compris le pourquoi du sous-titrage de tout le programme ... en anglais ? Surtout dans une région qui nous fait bouffer du bilinguisme Français / Allemand à toutes les sauces !

Par contre on peut noter la qualité de l'affiche officielle du festival qui dans un contexte d'économie d'échelle pourra servir très rapidement pour une campagne d'information et de prévention routière pour le port du casque et des lunettes "ridicules" sur les véhicules à deux roues.


P1060430


Mon solo est fini, à bientôt


Bésitos



Eric Bloggeur Free-Citoyen







En conclusion :


Le blog du festival de Jazz de Mulhouse  L'adjoint, les manchots et l'ours en peluche
Posté le 27/08/2008 à 17:58 , par Emmanuel Delahaye


Concurrence

Une foule compacte devant la porte du temple Saint-Jean mardi, lors de la soirée d’ouverture du festival de free-music. L’adjoint à la culture Michel Samuel-Weis remonte la file pour aller jauger le public à l’intérieur. « Il y a moins de monde que je pensais, commente-t-il, un peu déçu. Mais au zoo, pour la projection du film "La Marche de l’empereur", il y a déjà 350personnes !» Les manchots auraient-ils piqué du public à Jazz à Mulhouse ?

Retard

21 h 15, le quart d’heure de politesse est passé et toujours pas de Barre Phillips sur la scène installée au centre du temple. Attend-on encore quelqu’un ? Peut-être Francis Marmande, journaliste au Monde ? « Même Paul est en retard », déplore le directeur de Jazz à Mulhouse Adrien Chiquet. Pas question de commencer la fête sans le « papa » du festival, Paul Kanitzer…

Ours

Il y en a un qui est déjà là, en revanche - même qu’il ne passe pas inaperçu : un énorme ours en peluche est posé sur la scène, bien calé contre un ampli. Renseignements pris, c’est Barre Philipps himself qui s’est amusé à l’apporter depuis les coulisses, où il se trouvait parmi d’autres jouets ! En fin de concert, le contrebassiste poussera l’espièglerie jusqu’à s’effacer derrière la peluche, pour le désigner aux applaudissements du public...

Confidentiel


Pour faire couler de l’encre festivalière dans la presse locale, nationale et internationale, Adrien Chiquet a planifié plusieurs rendez-vous journalistiques. Premier sujet de bavardage: l’enseignement des musiques improvisées et actuelles à Mulhouse. Pas moins de quatre interlocuteurs autour de cette table ronde et seulement… Deux vaillants journalistes. Mine défaite du directeur du festival. Voilà un premier thème qui ne fait guère recette !

Emmanuel Delahaye et Frédérique Meichler



Publié dans Musique du Jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article