Un pseudo... une manière de se cacher ? "2"

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

301881891uw8

Je reposte aujourd'hui cet article car il me semble opportun de le faire et encore terriblement d'actualité 
 
  Bonjour à toutes et tous,

 
  Depuis quelques temps, on me reproche "régulièrement" d'être caché derrière un pseudo...
 
  Un peu comme un graal à atteindre, il me faudrait dévoiler mon identité ?
 
  La réponse la plus simple serait : je m'en tape et le débat serait clos !
 
  Au lieu de cela, je préfère largement répondre clairement .
 
  Le pseudonyme est un "tout petit" moyen de préserver une certaine tranquillité, ne serait-ce que vis à vis de ma famille.
 
Aujourd'hui, être un militant bloggeur peut mener jusqu'à la mort dans un grand nombre de pays, il est clair que la France échappe "encore" à ça (pour combien de temps?).
 
  En France, la situation est plus comment dire plus... sournoise !
 
Les Bloggeuses & les bloggeurs sont trainés devant les tribunaux, ils sont diffamés publiquement, ils sont censurés... certains ont été carrément menacés de mort et traqués :
 
Je pense avec beaucoup de sentiment et d'émotion au Patriote contre LEPEN qui a fait l'objet du FATWA sur les forums d'extrême droite, qui a fait l'objet de menaces précises de mort chez lui, qui a été traqué & qui a fermé son blog.
 
J'ai la correspondance que nous avons eu ensemble, la tragédie était dans chacun de ses mots, sa disparation dans la quasi indifférence a été un avertissement très sérieux pour nombre d'entre nous.
 
Je pense à lui encore souvent (c'est pour cela que le lien de son site est encore chez moi), mais je pense aussi aux autres régulièrement poursuivis et à ma famille.
 
  Un pseudo..., cela reste une bien mince barrière face à la disproportion des forces en présence.
 
De plus pour ma part n'ayant pas de mandat électif et n'ayant pas sollicité les suffrages de mes concitoyens, je reste dans une démarche honnête et transparente entre les lecteurs de mes blogs et moi.
 
  En cela, je ne fais que mon devoir de citoyen... d'où mon pseudo... CQFD !
 
Je ne force personne à lire quoi que se soit, de plus le ton de mes sites est plutôt amusant et si quelques âneries se trouvent à l'intérieur, je revendique le droit absolu d'en écrire.
 
Surtout que les âneries écrites à Mulhouse se comptent par millions de tonnes, elles sont diffusées sous la forme de la pravda mensuel... l'ECHO MULHOUSIEN et avant que je ne puisse simplement en faire autant, il va falloir que je turbine beaucoup plus vite... il y a de la marge !
 
 

BAILLON

 
  En conclusion :
 
Un pseudo, pour être discret dans une ville comme Mulhouse ? la partie pour moi sera forcement perdue mais il y a une grosse différence entre être connu dans un cercle restreint et être jeté en pâture...
 
Ce n'est pas facile de se cacher derrière un pseudo, parce que finalement c'est un constat d'échec, un peu comme une lumière crue projetée sur la médiocrité de notre société.
 
Cette société qui traque les enfants, cette société qui enferme les gens sans procès, cette société qui tape sur les malades, cette société qui brise l'éducation,cette société du discours de DAKAR, cette société du racisme, cette société de la guerre,cette société qui détruit la laïcité  cette société qui élève la vulgarité au sommet de l'Etat. cette société qui a un nom le pétainisme-réactionnaire...
 
Cette société là... je la combat ! loin des combines politiciennes, des trahisons et des petits arrangements entre pseudo amis pour le coup qui te plantent des coups de haches dans le dos à la première occasion.

Ce combat,
je le mêne avec mes armes et avec humour dans la discrétion de mon pseudo : Eric   Bloggeur Mulhousien Citoyen - Résistant.

Un pseudo... une manière de se protéger !
 
  Voilà qui est dit .
 
  A bientôt
 
  Bonne journée et Bonne chance... en Sarkoland le pays qui court.
 
  Bésitos de moi à vous toutes et tous.

 
 
Eric Bloggeur Citoyen - Résistant

 
 

PS : "CASSE TA TV" C'est ta seule chance !

 
 

  Le furet du bois joli
  Traditionnel Cette chanson accompagnait le jeu du même nom. Les joueurs se mettent en chaîne et en cercle en tenant dans les mains une corde. Un anneau circule alors de main en main, chaque joueur s'efforçait de cacher le mouvement de l'anneau à un joueur central. Quand le jeu s'arrête, le joueur central devait deviner où se trouvait l'anneau.

 

Il court il court, le furet,
    Le furet du bois mesdam's
    Il court il court, le furet,
    Le furet du bois joli.

 

Il a passé par ici
    Le furet du bois mesdam's,
    Il a passé par ici
    Le furet du bois joli.

 

Il court il court, le furet,
    Le furet du bois mesdam's
    Il court il court, le furet,
    Le furet du bois joli.

On forme une ronde en tenant
  une corde nouée des deux bouts.
  Sur cette corde glisse un anneau
  qu'on fait courir de main en main,
  en cherchant à le cacher à l'enfant
  qui est au milieu du rond
  et qui cherche à le prendre.



Publié dans Un peu de moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article