Rétention de sûreté : Nicolas Sarkozy récidive ...

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

sarko_nibal_

Cliquez sur l'Hannibal pour en savoir plus


Bonjour à toutes et tous,


Depuis mai 2007, nous savons que les droits de l'Homme sont totalement solubles dans celui des affaires, nous avons aussi que le garant de la constitution... s'assoit dessus ...

Nous savons aussi que Nicolas SARKOZY n'hésite pas à porter plainte contre le  "méchant" peuple Français !

l'affaire de la rétention de sûreté, n'est que la triste illustration de la dérive féodal de notre république.

Enfermer les criminels dangereux à leur sortie de prison  ! ?

Une belle idée populiste qui revient au grès de l'actualité des faits divers et de l'émotion que ceux ci procurent ...

Sans se poser la question de fond à savoir :

Pourquoi ne pas mettre les années de prisons à profit pour mettre en place une thérapie ?


Une question à mettre en parallèle avec la faillite de l'Etat dans la gestion des prisons et le fait que la France est régulièrement condamné par les instances internationales !


En résumé , ce que l'Etat n'a pas fait avant ... elle le fera après ... ?

Il faut être sacrément à la masse pour croire des trucs pareils ... non ?

Mais ce n'est pas grave ... les Françaises et les Français demande à XXX % dans les sondages UMP que s'applique la rétention de sûreté ... Nicolas SARKOZY prend son sceptre et décide ...


Portant l'UMP de Nicolas SARKOZY ne pratique pas la rétention de sûreté envers les célèbres condamnés issus de ses rangs .

Lors des municipales 2008 , la liste des repris de justice investi par l'UMP est vraiment très longue, certains on été battu, d'autres réélus, mais tous au départ avaient été condamnés à divers degrés par la justice, cela va des propos homophobes, du détournements de fonds publics, de corruption ... etc etc .


En conclusion ,


La justice selon Nicolas SARKOZY reste digne de la justice d'exception, il ne sera strictement rien pardonné aux 95 % des Français et tout aux 5 % restant !


A bientôt

Bonne soirée et bonne chance  ... en ... SARKOLAND le pays du pilori .

Bésitos à toutes et tous.


Eric Bloggeur Citoyen


PS : "OUI A LA JUSTICE" C'est ta seule chance !

Principe de non-rétroactivité des lois posé par la Déclaration des droits de l'homme
 


En février, le Conseil constitutionnel avait réaffirmé le principe de non-rétroactivité des lois posé par l'article 8 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui figure en préambule de la Constitution de 1958. Bien que ce principe pose qu'on ne peut pas condamner quelqu'un pour des actes qui n'étaient pas interdits quand ils ont été commis, Nicolas Sarkozy avait demandé à Vincent Lamanda, au lendemain de la décision du Conseil, de lui faire des ''propositions'' pour atteindre ''l'objectif'' d'une ''application immédiate'' de cette peine ''aux criminels déjà condamnés''.

Retrouvez moi : http://monmulhouse.canalblog.com/

Publié dans Justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article