Sea Shepherd, les eco-guerriers ...

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse


Bonjour à toutes et tous,


En découvrant l'organisation Sea Shepherd, je me suis dit : J'aurai 18 - 20 ans je postulerai pour embraquer .

Je suis un peu plus vieux environ ... 21 ans , une femme , 2 enfants, deux poissons rouges donc ... je reste sur mon canapé avec une bière.

Qui sont ils :

La Mission de Sea Shepherd

Notre mission est de participer à la conservation des écosystèmes marins du monde entier.

Nous la remplissons de différentes manières, en nous investissant :

  • Dans l’éducation du public
  • Dans l’investigation
  • Dans la documentation
  • Dans l’application du droit international concernant la protection des océans, quand cela s’avère approprié et légalement justifié

Les campagnes menées par Sea Shepherd trouvent leur fondement dans la Charte Mondiale pour la Nature. En effet, les sections 21 à 24 de ce texte donne autorité à tout individu, toute organisation, pour faire respecter les règles internationales concernant la conservation de la nature.

Sea Shepherd coopère avec toutes les instances juridiques internationales. Pour faire respecter les droits, nous agissons en conformité avec les pratiques légales communément admises.

Sea Shepherd adhère aux principes de non-violence lors de ses actions visant à protéger les océans.


Mais ils ne sont pas toujours non-violents ...

Et donc :

Certains diront ... Ils sont violents ... oui c'est vrai de temps en temps... mais pendant que eux bombardent le pont des bateaux avec des fumigènes en face ils les attaquent avec de vrai grenades et tirent aux fusils...

 
Certains diront ... Ils sont violents ... oui c'est vrai de temps en temps...mais leur violence n'est pas gratuite, ils tentent de protéger une faune et notre avenir dans un monde de fauves ...

Qui sont les criminels, qui sont les victimes ?

A bientôt

Bésitos de la banquise.

Eric Bloggeur Eco-citoyen

PS : "PROTEGE TA PLANETE" C'est ta seule chance !


Retrouvez moi : http://monmulhouse.canalblog.com/

Publié dans Ecologie

Commenter cet article