MULHOUSE - MUNICIPALES ELECTIONS 2008 : Jean-Marie BOCKEL ... perdant - perdant ?

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

monsterMULHOUSE

«LES GENS n’y comprennent plus rien ! » Le constat est fait par tous les adversaires de Jean-Marie BOCKEL.

A Mulhouse, l’ouverture crée la confusion lire ici

Bonjour à toutes et tous,


Peut on jouer indéfiniment avec les gens ?

Peut être pas !


Pour le moment, c'est la confusion totale à MULHOUSE, les journaux ne manquent pas une occasion de le rappeler.

Le 27 février 2008 c'est le Parisien, qui fait le tour des mystères Mulhousiens :

"Un échiquier politique indéchiffrable « Liste clafoutis », « ramasse-miettes » ou « illisible pour le public », selon ses adversaires, la liste Bockel est surtout perçue comme un agrégat de personnalités."

"Une attitude condamnée par la députée UMP de Mulhouse Arlette Grosskost, dont Jean Rottner est… le suppléant. Grosskost, qui s’était effacée en septembre en faveur de Bockel à la demande de la direction de l’UMP, se dit « humiliée. Dans cette campagne qui me fait vomir, je n’ai d’autre choix que de prendre de la distance et je voterai blanc. »"

"La Gauche moderne, personne ne sait ce que c’est ! JMB apparaît comme un manoeuvrier politique et pas comme quelqu’un qui peut régler les problèmes de la ville."

"Une situation difficile et un échiquier politique indéchiffrable qui pourraient jouer en faveur de l’extrême droite. Gérard Freulet (ex-FN, ex-MNR et actuel MPF Mouvement pour la France de Philippe de Villiers) se frotte les mains : « M. Bockel se rend compte que la possibilité d’être élu au 1 e r tour s’est évanouie. Les gens en ont assez après dix-huit ans de gestion arriérée et archaïque. Il y aura forcément une triangulaire ! » Un enthousiasme légèrement tempéré par la présence d’une liste FN menée par le conseiller régional Patrick Binder."

eclairPS_VS_UMPGMNC

Cliquez sur la foudre pour en savoir plus .


Aujourd'hui l'Expansion donne un sondage qui annonce la défaite de Jean-Marie BOCKEL !

"En termes d'équilibre droite-gauche, selon ElectionScope, la droite et la majorité présidentielle perdraient 25 villes (dont Mulhouse, où la situation est inédite, avec un maire au départ socialiste, Jean-Marie Bockel, devenu secrétaire d'Etat à la Coopération du gouvernement Fillon, et qui présente une liste d'« ouverture » dont le succès est peu probable)."

C'est vrai que c'est un sondage, que le premier tour aura lieu le 9 mars se sera à ce moment là que les choses seront plus simple...

Encore que... à Mulhouse, rien n'est simple !


En tout cas à Mulhouse la campagne pour les élections municipales continue sans Jean-Marie BOCKEL qui lui se trouve dans en Afrique de Sud avec Nicolas et Carla SARKOZY-BRUNI.

La suite ....

Bonne journée et bonne chance ... en Sarkoland le pays des campagnes à distance.

Bésitos de la Poste.


Eric Bloggeur à Mulhouse

PS : "VOTE FREYBURGER" C'est ta seule chance !



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article