Les urgentistes dénoncent un "mépris profond" de leurs revendications

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse




La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, s'entretient avec Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes hospitaliers de France, lundi 24 décembre 2007. | AFP/PIERRE VERDY

Publié dans Photo du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article