L’emploi des travailleurs handicapés reste inférieur au seuil fixé par la loi.

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

http://pagesperso-orange.fr/asthme.droits.des.personnes.asthmatiques/ill/ill_caric_handicap_escalier_emploi.jpg


Bonjour à toutes et tous,

4.5 %... c'est le chiffre officiel en 2005 "selon la DARES" de l'effectif des travailleurs handicapés dans les entreprises & les administrations , le seuil légal étant de 6 %, nous sommes donc bien loin du compte !

Que veut dire ce chiffre ?

Tout d'abord, il faut savoir qu'il existe non pas un travailleur handicapé mais des unités de travailleurs handicapés "?" suivant le degré d'handicap.

Ils sont catalogués en catégories A , B ou C. et que le travailleur handicapé n'est pas toujours handicapé... c'est un comble ?

In-fine c'est la COTOREP et depuis 2005 les MDPH qui décident .

Comment fonctionne l'obligation ?


Une entreprise à partir de 20 salariés doit avoir 6 % de travailleurs handicapés donc en théorie : 1.2 travailleurs !

Et bien non , car comme l'indique la législation le travailleur handicapé est soluble dans le plan comptable et il ne reste plus qu'à la RH à faire chauffer sa calculatrice.

Les 6 % peuvent devenir... 10 travailleurs handicapés plus ou moins... et même 0 !

Dans certains cas, il est même possible d'éviter d'avoir ses travailleurs , il faut juste les faire travailler dans un CAT par exemple "fortiche non ?"

La DARES, l'Etat, les associations etc. ont beau pleurer "en crocodile" sur la faiblesse des effectifs, la politique d'insertion des travailleurs handicapés reste un formidable marché pour les professionnels de l'insertion et un pactole à subvention pour les entreprises.

Pour en savoir plus  : http://www.agefiph.fr/index.php?nav1=accueil

Bien évidement cela se fait au détriment des handicapés  !

Encore une fois les victimes de ces systèmes kafkaiens sont les handicapés car au-delà des déclarations d'intentions la réalité des chiffres est sans appel :

Il y a deux fois plus de travailleurs handicapés au chômage que de valides !

Le travailleur handicapé reste deux fois plus longtemps au chômage que le valide !

Et enfin...

La grande majorité des travailleurs handicapés ne sont même pas "ou plus" inscrit à l'ANPE !

Le monde du travail reste un rêve, la route qui y mène un enfer total et une galère pour l'immense majorité des handicapés.


La voilà, la réalité quand à savoir si cela va s'arranger, on peut toujours le croire mais concrétement le chemin pris est tellement mauvais que les résultat seront certainement nuls comme d'habitude et comme depuis des années.

Voilà, ma petite contribution et mon coup de gueule sur un sujet de marketing-politicien qui mériterait une vraie réflexion de société  .

A bientôt.

Bonne journée et bonne chance ... en Sarkoland.

Bésitos.


Eric Bloggeur Citoyen

PS ; "CASSE TA TV" C'est ta seule chance !








Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vallet Dominik 02/12/2007 14:59

En effet, la situation des handicapés n'est pas géniale. Celle des étrangers ou d'origine étrangères non plus (surtout quand ça se voit !).
Je l'ai vécu dans ma propre entreprise...