MANIFESTATION - Samedi 20/10 à Mulhouse

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

MANIFESTATION - Samedi 20/10 à Mulhouse

 

JOURNEE NATIONALE DE MOBILISATION

Pour le droit à une vie familiale pour tous Non à la discrimination génétique des familles Pour la mise en œuvre d’un droit d’asile effectif

Manifestation :

Samedi 20 Octobre à 11H00 place de la Réunion à Mulhouse


La loi Hortefeux est une atteinte à la dignité de tous !

En cinq ans, nous aurons eu droit à quatre lois, à de multiples décrets et circulaires, à tout un arsenal d"inspiration xénophobe et raciste, à une inacceptable atteinte aux - déjà faibles- droits des étrangers.

Demain, une nième Loi, où s"illustre Brice Hortefeux, à la tête du ministère de l"identité nationale, de l"immigration et du co-développement sera soumise au vote solennel de l’Assemblée Nationale.

Contre cette loi, radicalement contraire aux principes d"égalité et de non-discrimination de la Convention Internationale des Droits de l"Enfant (ratifiée par la France), de la Convention Internationale des Migrants, de la Convention de l"ONU … Test ADN, Réagissons !!

Nous qui sommes riches de nos multiples résistances et solidarités, des parrainages « hors la loi » des sans-papiers aux mobilisations dans les écoles contre les innommables expulsions des familles, de la résistance spontanée des passants et militants lors des rafles aux positions des chercheurs et des universitaires, à celles des syndicats solidaires des initiatives de tant de professions (assistantes sociales, personnels enseignants, inspecteurs du travail, personnels hospitaliers, pilotes de ligne, avocats, magistrats), nous disons non !
Nous ne pouvons accepter ni la réduction de l’humanité à une empreinte génétique ni la discrimination xénophobe instituée par une loi de la République !

L’histoire nous a appris qu’aucun projet politique ne peut justifier pareille rupture avec les Valeurs de la République, avec les Droits Fondamentaux qui fondent l’Humanité !

Cette nouvelle loi institue la xénophobie d’Etat


 Sarkozy président, je ne dis toujours rien… 
 Quand ils sont venus chercher les sans-papiers, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas sans papiers. 
 Quand ils sont venus chercher mes voisins, 
 Qui hébergeaient des sans- papiers, 
 Je n’ai rien dit, je n’hébergeais pas de sans papiers. 
 Quand ils sont venus chercher les jeunes des quartiers, Je n’ai rien dit, je n’étais pas un jeune de quartier. 
 Quand ils sont venus chercher les prostituées, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas prostitué. 
 Quand ils sont venus chercher les fumeurs de joints, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas fumeur de joints. 
 Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. 
 Quand ils sont venus chercher les militants, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas militant. 
 Quand ils sont venus chercher les gauchistes, 
 Je n’ai rien dit, je n’étais pas de gauche. 
 Puis ils sont venus me chercher, 
 Et il ne restait personne pour protester...... 

Ce poème est inspiré de la traduction de celui qui est attribué au pasteur allemand Martin Niemöller par la Fondation qui porte son nom.

Signataires :
• UCIJ / Uni(e)s contre l’immigration jetable
• RESF / Réseau Education sans frontière Haut-Rhin (CDAFAL 68 - FCPE 68 - LES VERTS - LA CIMADE - l’AADA - LE PS - L’UNL - LA FSU - LE SGEN CFDT - LA LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT - LA LDH - LE PCF - ATTAC 68 - SE-UNSA - le SNC - ADIS - ALERNATIVE LIBERTAIRE - JID - MCM (Maison de la Citoyenneté Mondiale) - THEMIS - CSF/FSFM - CARITAS - MJS - LA FIDL
• Pastorale des Migrants ; CCFD Comité catholique contre la faim et pour le développement

Publié dans Société

Commenter cet article

cristobal 19/10/2007 19:10

salut viens t inscrire a ma newletter sur le blog de cristobal et je m inscrrais a la tienne i tu t inscris ala mienne
ps mais un commentaire si tu t inscris a ma newleeter avec le non de de ton blog merci