Jean-Marie BOCKEL, un homme de gauche au gouvernement FILLON II ?

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

Jean-Marie BOCKEL, un homme de gauche au gouvernement FILLON II ?


Depuis, la nomination du gouvernement FILLON II, les médias ne cessent de présenter Jean-Marie BOCKEL (ici) sénateur-maire « PS » de Mulhouse comme une prise de Nicolas SARKOZY à la gauche et au PS.

Pour le public, cela crée un effet de communication et de manipulation très connu qui s'appelle l'association d'idée, nous fonctionnons tous comme cela.

Dans ce cas, les gens considèrent que PS = Gauche donc Jean-Marie BOCKEL « JMB pour les Mulhousien « e»s » = Homme de gauche !

Mais ...

20070426.FIG000000213-12214-1.jpg

 

 







Jean-Marie BOCKEL est-il de gauche ?

En tout cas, il était membre du PS jusqu'au 18 juin 2007, cela en fait-il pour autant un homme de gauche, assurément pas, car au sein du parti, il était unanimement classé à la droite de parti et il était particulièrement isolé.


Il faut reconnaître que la voie politique qu'il avait choisi « le socialisme – libéral  » (0,67 % des voix des militants au congrès PS en 2005) faisait ricaner «  au parti » tant les termes - socialisme et libéral - sont antagonistes, étant aussi BLAIRISTE il cumulait les inconvénients comme Tony BLAIR les casseroles.


Donc JMB, n'est pas de gauche et encore moins socialiste !

 

Qui connaît monsieur BOCKEL ?

 

Est-il de droite ?

Est-il du centre-droit ?

L'Alsace historiquement est une terre de droite et peut être d'extrême droite (ici)

C'est un fait que personne ne peut contester et qui s'analyse depuis longtemps en Alsace et en France.

Pour répondre à la question de la philosophie politique de JMB, le plus simple c'est encore de le faire à travers le résultat de l'application de sa politique sur le terrain Mulhousien.

 

« Comment j'ai fait de ma ville un laboratoire par Jean-marie BOCKEL » dans le Point du 31 mai 2007.


Cet article illustre, plutôt bien la situation ambiguë, une majorité karshérisée, un bilan en demi teinte, des grands principes, de l'humilité, du pragmatisme et pour finir des regrets car personne au PS ne l'écoute, un bel exercice de propagande.

 

MULHOUSE, un laboratoire avec des souris.

 

souris.jpg 

 

Résumons la situation et examinons les faits sous les angles du SOCIAL – LIBERAL – ECONOMIQUE :

 

COMMERCES – ECONOMIE :

 

Économiquement la ville est en lambeaux, le centre ville se vide de ses commerces, le tramway qui devait dynamiser a dynamité l'attractivité commerciale.

 

Il est extrêmement difficile de se rendre dans le centre ville, le parking tramway de l'université est en plus très mal positionné car proche du centre.

 

La généralisation des places de parking payantes en février 2007, a achevé les dernières velléités des consommateurs-véhiculés Mulhousiens de se rendre dans le centre.

 

Un simple tour dans les rues de Mulhouse permet de se rendre compte de l'évidence, la liste des locaux commerciaux à louer et des liquidations s'allonge de mois en mois.

 

Par contre, les zones commerciales autour de Mulhouse sont bien pourvues, le rythme des constructions de surface est soutenu, les actions nombreuses et variées attirent de plus en plus de monde au détriment du centre ville.

 

Un espoir peut être la construction d'un centre commercial « sic », place de l'Europe, en plein centre ville ?

 

LIBERAL :

 

La liberté à Mulhouse est un concept particulier plutôt étrange et une vision carcérale de la société.

 

- Vidéo-surveillance :

 

Le conseil municipal « de gauche » à l'initiative de son maire a voté sauf quelques exceptions « de gauche » l'installation des cameras dans la ville ; sa généralisation en fera un nominé au BIG BROTHER AWARDS en 2002.

 

La ville de MULHOUSE et Jean-marie BOCKEL n'ont pas gagné car la concurrence en mesure liberticide était trop dure, les résultats ici.

 

Depuis, chaque année la pose des cameras se déroulent tranquillement hors de tout contrôle citoyen.

 

- Les machines à voter :

 

Elles ont fait leurs apparitions dans le cadre d'une expérimentation...

 

Elles se sont développées, toujours dans le cadre d'une expérimentation...

 

Elles se sont généralisées, car l'expérimentation était réussi à la grande surprise d'une majorité de Mulhousien »e »s...?

 

Encore une fois, cela devient systématique, cela s 'effectue sans aucune concertation des citoyens concernés.

 

Le site ordinateur de vote crée une catégorie spéciale pour Mulhouse... installation sournoise !

 

Au conseil municipal, certaines élues tentent bien de faire bouger les lignes, posent des questions, et n'obtiennent pas de réponses -ici- ...

 

- En général :

 

La presque totalité des parcs publics de Mulhouse sont clôturés depuis quelques années.

 

Le fichage des enfants des écoles de Mulhouse est en cours sans que les parents aient été informés de la démarche ?

 

Toujours les enfants, à l'époque , déjà, Jean-marie BOCKEL voulait mettre sous tutelle les allocations familiales , nous le retrouvons dans un débat avec... tient donc... Christian ESTROSI « RPR » dans VSD !

 

 

 

SOCIAL :

 

Un seul exemple, en 2006 trois associations phares mulhousiennes ont déposé le bilan, la MJC la clef des coteaux, Le fil une association d'insertion.

 

Le Centre socio-culturel BRUSTLEIN a aussi déposé puis a été repris par un autre, le CSC LAVOISIER.

 

La raison était simple, le manque de financement, face au désengagement de l'Etat, la ville de MULHOUSE a choisi la politique du laisser pourrir et de la non décision.

 

Il faut noter que la ville de Mulhouse était membre de droit des Conseils d'administrations de ces structures avec droit de vote.

 

En 2006, la ville de MULHOUSE a dégagé un bénéfice de 15 millions d'euros.

 

En conclusion :

 

A Mulhouse, c'est le règne de la communication et du marketing politique, beaucoup de déclarations d'intention sur la pratique démocratique et rien après sauf des mesures toujours plus liberticides pour le bien de tous.

 

Une Trahison ?

 

Aujourd'hui, les élus de droite « UMP » montent aux créneaux pour dire que la nomination de Jean-marie BOCKEL au gouvernement est une trahison pour l'Alsace .

 

Et pourtant, ils devraient être fiers car l'un des leurs un Alsacien Catholique – libéral accède à une fonction gouvernementale, grâce à son travail; étant le principal soutien de Nicolas S en Alsace et en France, il était normal que la récompense lui soit attribuée.

 

Il a par son action zélé, montré la voie du Sarkozisme-municipal.

 CLSmulhousesarkozibockel.jpg

 








Oui, il est possible d'appliquer les mesures sécuritaires
de son ami Nicolas sans vague dans une ville.

 

Oui, il est possible de pactiser avec l'extrême droite.

 

L'élection de Gérard FREULET en 2004 « ex-FN , MNR et actuel MPF» à la communauté d'agglomération alors que personne n'obligeait Jean-marie BOCKEL à le faire.

 

Pour une fois, il y eu des abstentions, des votes contres, et rien de plus, pour beaucoup de ceux qui avait lutté contre l'extrême droite à Mulhouse c'était le vrai début de la perte totale de confiance.

 

Le conseil municipal (majorité) peut bien aujourd'hui, commencer à dénoncer les collusions et les trahisons, on peut justement déplorer qu'il ne l'ai pas fait avant !

 

C'est la victoire et un vrai bonheur pour la droite alsacienne, le champs de ruines est total pour la gauche, elle va en avoir pour des années à remonter la pente.

 

Cerise sur le kouglof, il va encore finir par passer pour un martyr de la cause socialiste... vous allez voir !

 

Donc, oui il y a une trahison celle de ses électeurs, ceux de gauche, du centre gauche, et de tous ceux qui lui avaient apportés leurs suffrages à Mulhouse !

 

Chacun pourra se faire une opinion sur Jean-Marie BOCKEL , sur son présumé gauchisme, courage, pragmatisme, etc. car tout est possible, tout est devenu possible.

 

Quant à moi , pour le mot de la fin et du rire « jaune » et pour vous le temps de la lecture, je lui laisse la parole tout en contradiction comme il sait si bien le faire, chacun appréciera.

 

Eric BLOGGEUR MULHOUSIEN

 

http://monmulhouse.canalblog.com/

 

 

Suite d'un autre article du Point « encore »:

 

Bockel par Bockel

 

Quel est votre principal trait de caractère ? La persévérance.

Celui dont vous êtes le moins fier ? L'anxiété.

La qualité que vous préférez chez un homme ? Le courage.

Chez une femme ? Le courage aussi.

Quelle qualité vous manque ? La patience.

A quel moment de votre vie avez-vous été le plus heureux ? En ce moment.

Quelle est la dernière fois où vous avez pleuré ? Le jour de l'enterrement des dix-sept victimes de l'explosion du 26 décembre. D'habitude, je maîtrise mieux mes émotions.

Les figures contemporaines que vous admirez le plus ? De Gaulle et Nelson Mandela.

Et celle que vous détestez le plus ? Pinochet.

Vos peintres préférés ? Matisse et Bellini.

Votre écrivain préféré ? J'aime tout particulièrement « Les sept piliers de la sagesse », de T. E. Lawrence.

Et la musique ? La Symphonie pastorale de Beethoven, les opéras de Mozart et la musique baroque en général.

Votre film préféré ? « Butch Cassidy et le Kid ».

Quelle est la faute pour laquelle vous avez le plus d'indulgence ? La lâcheté.

Etes-vous riche ? Non. Je n'ai que les revenus liés à ma fonction. Mais je vis correctement.

Avez-vous un regret ou un remords ? Peu de regrets, quelques remords.

Que détestez-vous par-dessus tout ? La trahison.

Que possédez-vous de plus cher ? Ma famille. Mais je ne la possède pas.

Avez-vous peur de la vieillesse ou de la mort ? J'ai peur de la vieillesse. Mais j'aimerais vieillir aussi bien que mes parents.

Comment aimeriez-vous mourir ? Comme un patriarche.

Avez-vous la foi ? Oui.

Quelle pourrait être votre devise ? Faire avec 

 

 

SOURCES :



http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Bockel

http://perso.orange.fr/jacques.nimier/page644.htm

http://congres2005.parti-socialiste.fr/IMG/pdf/10-Bockel.pdf

http://fr.wikipedia.org/wiki/Socialisme

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lib%C3%A9ralisme

http://www.la-gauche.org/article.php3?id_article=304

http://mcsinfo.u-strasbg.fr/article.php?cPath=17_36&article_id=4649

http://www.lemonde.fr/web/article/reactions/0,1-0@2-823448,36-920240,0.html

http://www.lepoint.fr/content/a_la_une/article?id=185771

http://bigbrotherawards.eu.org/Ville-de-Mulhouse.html

http://bigbrotherawards.eu.org/spip.php?page=liste-bba&annee=2002

http://www.ordinateurs-de-vote.org/Toutes-les-villes.html

http://www.djamilasonzogni.fr/content/view/197/93/

http://monmulhouse.canalblog.com/archives/2007/06/08/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Estrosi

http://www.vsd.fr/contenu_editorial/pages/magazine/kiosque/duel/duel6.php

http://www.djamilasonzogni.fr/content/view/63/93/

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2007/06/jean-marie-bock.html

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-925718,0.html

http://fr.altermedia.info/politique/apres-bompard-freulet_8167.html

http://www.pourlafrance.fr/actualites_detail.php?id_com=985

http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=64053&Cat=IND

http://ancien.lepoint.fr/dossiers_villes/document.html?did=159476

 

Publié dans Sarko-Blairisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article