Nico Shark tire sa révérence par une pirouette, "sans censure" ?

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

Bonjour à toutes et tous,

Il n'y a pas que les traitres et les traitrises dans la vie, il y avait NICO SHARK et comme je l'écrivait dernièrement " Bloggeur-Rédacteur un métier ?" un blog sa vie, sa meurt...

NICO SHARK est mort, vive NiCO SHARK...

Merci à toi FRANTICO !

TCHAO, Nico ... tu nous manques ... déjà !

h_9_ill_925779_nicoshark

"Nico Shark, "votre nouveau chef du personnel", inventé par le dessinateur Frantico et inspiré de Nicolas Sarkozy."


Bises à toutes et tous.

Eric bloggeur la larme à l'oeil.

PS : "CASSE TA TV" C'est ta seule chance !

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-925778@51-885801,0.html

Nico Shark tire sa révérence par une pirouette, "sans censure"


Un émoi a saisi, mardi 19 avril, les lecteurs de Nico Shark, quand ils ont découvert une page presque blanche, en lieu et place du blog qu'ils aimaient. Ce jour-là, pas de nouvel épisode narrant en bande dessinée la vie de ce chef du personnel très "requin", et clairement inspiré de Nicolas Sarkozy. Au lieu de cela, un message énigmatique "error/gouv/rg/halt.htm". Un œil de fan – ou de paranoïaque – pouvait  y lire des références au gouvernement et aux renseignements généraux, voire la signature d'un piratage informatique.
if (provenance_elt !=-1) {OAS_AD('x40')} else {OAS_AD('Middle')}
 
La rumeur sur l'arrêt troublant de la série satirique lancée le 6 mai par le blogueur Frantico a vite gonflé. D'autant plus que Kek, hébergeur et complice, a raconté dans l'après-midi que ses serveurs avaient connu "plusieurs attaques" informatiques, "apparues après l'ouverture du blog de Nico Shark". "D'ailleurs, le blog est terminé. (...) Je vais pas trop m'étendre sur le sujet mais [l'auteur] aurait reçu des menaces, et donc préfère arrêter tout ça", ajoutait-il."CES TYPES INTOUCHABLES"

Las ! Contacté en fin de journée, Frantico a mis fin aux spéculations qu'il avait lui-même suscitées : "J'aurais pu continuer pendant cinq ou dix ans. Mais à un moment, c'est décourageant de remettre le couvert sur ces types intouchables", justifie-t-il. Frantico, derrière lequel se trouve le dessinateur Lewis Trondheim, estime avoir rempli deux de ses objectifs dans l'aventure Nico Shark : "Tenter d'exorciser mon rejet de Sarkozy sans cramer des poubelles" et "voir si j'étais capable de faire dessinateur politique". L'auteur de la série "Lapinot" reconnaît par contre son échec, au moins provisoire, dans sa tentative de "créer un gigantesque mouvement pour déstabiliser le gouvernement".

L'arrêt "brusque" de la carrière de Nico Shark visait à éviter une "routine", même agréable, analyse Frantico. "Ça me semblait logique, donc, de couper la chique à cette histoire, par une mise en abyme entre l'univers de Shark et celui de Sarkozy", dit-il.

"Quant à l'histoire de la censure, il n'y en a, bien sûr, pas eu", précise, à bon entendeur, Frantico. En revanche, il "jure" qu'il y a bien eu deux attaques inexpliquées sur les serveurs de son hébergeur. Cela n'a pas empêché Nico Shark de faire un retour mardi soir, dans un petit jeu potache que certains internautes connaissaient déjà : Nicoprout. Le chef du personnel pète en courant dans ses bureaux, quand l'internaute tape sur son clavier.

Au bout du compte, les déçus de Nico Shark pourront méditer cette maxime de Frantico : "Le blog est un matériau agréable, malléable, ouvert. Il faut savoir jouer avec."

Alexandre Piquard

Publié dans Humour...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

okxiaoann 27/06/2007 10:17

ffxi gil

wow gold

Power Leveling

Power Level

gw gold

wow gold