Bloggeur-rédacteur , un métier ?

Publié le par Eric Citoyen Mulhouse

Bonjour à toutes et tous,

Les temps sont durs !

 

Cinq jours sans article sur mon blog !

 

Et pourtant l'actualité est chaude et nombreuse, mais...

 

Les temps sont durs !

Mais pas pour tout le monde, regardez l'UMP , ils sont contents, ils vont pouvoir finir le boulot commencé il y a cinq ans et dans un an : http://betapolitique.fr/spip.php?article1062

De la politique fiction ?

L'avenir le dira !

Dans ce contexte.


Pour le moment, pour moi, les temps sont durs , ne pouvant pas aller vivre en Suisse , je reste planté à la frontière.

Donc, je blog... si si ... c'est un verbe, plutôt simple à conjuguer mais plutôt compliqué à appliquer.

Donc, je blog pour moi et en espérant humblement que les autres en profitent.


Mais je n'échappe pas à la règle, le boulot, les enfants, la vie de la maison "je suis un homme moderne donc je participe aux tâches ménagères", les sorties, les activités, les actions citoyennes, le bénévolat, les participations sur les sites

icone_redacteur2 AGORA VOX, BETAPOLIQUE et les blogs !


Dans ces conditions, les activités rédactionnelles passent en dernier donc concilier une démarche qualité avec des mises à jour régulières et un contenu, ressemble à une discipline assez contraignante.

Bien sûr, on peut se contenter de reprendre ça et là des articles déjà écrits "par d'autres" des articles de journaux en ligne etc. etc.

Je le fait "aussi" en citant les sources et les auteurs "beaucoup de travail pour faire ce que fait un lecteur RSS" et après reste la question :

 

Où se trouve la particularité du blog et du bloggeur ?

Donc  (encore une fois) la même question : Bloggeur-rédacteur - un métier ?

oculus

Peut être pas, mais déjà une grosse activité et j'y reviendrai.

 

La bloggosphére : un monde ?

 

Elle est variée et multiple.

 

Elle ne reflète pas la société car l'informatique reste encore un monde mystérieux pour un grand nombre de Français.

 

Elle amplifie les tendances et les actions, les agissants devancent toujours le mouvement et au besoin ils le créent.

 

Dans ce monde , il y a de tout, le pire côtoie le meilleur.

 

Dans ce monde, il existe même des guerres entre blocs de blog.

 

Dans ce monde, les lois se mettent en place et la censure frappe.

 

Dans ce monde certains gagnent de l'argent avec leurs droits d'auteurs et font des livres.

 

Dans ce monde les blog vivent et meurent...

 

Dans ce monde la liberté reste fragile et les prisons informatiques solides.

 

Alors si la bloggosphére est un monde, les bloggeurs ses habitants, peut on considérer son activité « le bloggage » comme un métier ?

 

Serra-t-il soumis au code du travail et aura-t-il des droits sociaux ?

 

Digression.

 

Un coup de blues.

 

Les temps sont durs, un de mes blog favori vient de fermer, le François MITTERRAND 2007 ceci explique cela, la forme utilisée, les articles produits, les nombreux commentaires, les discutions, les rencontres entre bloggeurs et autres, faisaient de ce blog... un monde à lui tout seul... les conditions de sa fermeture, en font un « malheureux » exemple « encore un! »

 

Un grand merci à lui, à eux ? !

 

Il restera certainement des liens entre blog et bloggeurs et en attendant un autre lieu de bonne compagnie on continuera le travail-blog.

 

 

Les pendules à l'heure.

 

La caractéristique principale du bloggeur reste son esprit libre cela ne veut pas dire qu'il ne soit pas tordu « lol » mais il est libre.

 

Si demain cet espace devenait contractuel il perdrait cette liberté et pourtant...

 

Les chimères sont déjà devant nos yeux, l'internet est un enjeu financier, le WEB 2.0 son futur.

 

Les marchés financiers, les états et les politiques contrôlent, les industriels suivent donc :

 

Bloggeur-rédacteur un métier, un avenir, une fiche de paie, une maison, un crédit et hop le pack est livré avec les menottes.

menottes

Les bloggeurs une communauté ?

 

Pour le moment, il n'existe pas de communauté dans le sens du corps, face aux attaques contre eux les bloggeurs ne font pas preuve d'une grande solidarité.

 

La création de site spécialisé dans la défense des sites citoyens est en cours mais cela restera anecdotique tant que les artisans-bloggeurs du web seront individualistes.

 

La règle du chacun pour soi n'est pas une fatalité, c'est une arme...

 

...Une arme mortel utilisée par les ennemis d'un Web, libre, généreux, ouvert, divers, non marchand, etc. etc.

 

La règle du chacun pour soi, est aussi une règle de notre société actuelle.

 

Cette règle fait disparaître la notion de justice au profit de l'arbitraire.

 

Mais je garde espoir et l'optimisme, car je blog donc je suis !

 

Les temps sont durs, ne l'oublions pas, mais l'avenir est radieux !

chine_octobre_s

Aujourd'hui, j'ai mis à jour mes blog.

 

Bises à toutes et tous

 

Eric Bloggeur en CDD, Citoyen-résistant en CDI

 

PS : « CASSE TA TV » C'est ta seule chance !

 

 

 

 

Publié dans Informations

Commenter cet article